Quelques conseils pour réussir son speed-networking

La matinée du 14 septembre sera consacrée au Speed-networking : 4 rendez-vous de 20 minutes pour discuter avec les décideurs d’entreprises francophones en Chine. Si le concept du speed-networking est simple, la contrainte de temps nécessite d’être bien préparé et d’avoir défini quels sont vos objectifs en amont. Pour vous aidez, nous avons définit 5 règles qui vous aideront à faire des rencontres efficaces.

1 – Préparer l’elevator pitch

« Savoir résumer son activité en quelques minutes »

S’entrainer à présenter son activité, parler de ses projets en cours, communiquer en allant droit au but.

2 – Définir ses objectifs

Il faut que vous définissiez ce dont vous avez besoin. L’objectif doit être plus précis que de se faire uniquement quelques contacts. Par exemple, si vous pensez à démarcher de nouveaux fournisseurs, ou trouver de nouveaux canaux de distribution, décrivez votre projet dans les grandes ligne. Et si vous ne tombez pas directement sur un interlocuteur qui fait cela, vous avez des chances que l’un d’eux en connaissent.

3 – Distribuer ses cartes de visites avant d’échanger

Préparer ses cartes de visites, books, brochures présentant l’activité, tous documents pour que votre interlocuteur se rappelle de vous.

4 – Prendre des notes à chaud

Au dos de la carte de visite ou tout document fourni par votre nouvel interlocuteur, écrire ce qui sera utile pour pouvoir faire du lien par la suite, se rappeler de lui et lui montrer que vous l’avez écouté.

5 – Après la rencontre

  • Assurer un suivi : passer un appel ou envoyer un courriel. Cela montrera votre professionnalisme.
  • Ajouter vos nouvelles connaissances sur les réseaux sociaux professionnels, vous permettra aussi de facilement garder contact.